Claire Denis

Brute, la vie

 


Posté le 12.09.2018 à 12H30


 

Alors que son tout dernier film, High Life, avec Robert Pattinson et Juliette Binoche, remue les festivals de l’automne avant sa sortie prochaine en salle, Claire Denis – qui fêtera prochainement ses 50 ans de carrière – viendra pour la première fois au festival Lumière pour présenter quelques-uns de ses films et rencontrer le public. Une belle occasion de l’écouter parler de son cinéma, exigeant, viscéral, musical.

claire-denis-1


Cinéaste parmi les plus précieuses du paysage français contemporain, Claire Denis abreuve ses films d’un grand désir de vérité. Le rapport organique, d’une simplicité absolue, qu’elle entretient avec l’image et le son, confère à ses films un aspect brut et essentiel. « Je me reconnais dans un cinéma qui fait confiance à la narration plastique », confiait-elle il y a quelques années. Se refusant à l’omniprésence du dialogue, Claire Denis s’est inventé – aux côtés de Wim Wenders dont elle fut l’assistante réalisatrice, mais aussi de Robert Enrico et Jacques Rivette – un style qui est aussi une façon de dire le monde.



claire-denis-2
Robert Pattinson dans High Life (2018)


Portée par l’itinéraire de personnages ordinaires, ancrés dans la réalité, la réalisatrice explore les rapports humains, interroge le désir (Beau Travail, Vendredi soir...), s’immisce dans la plus âpre des violences (Trouble Every Day). C’est l’image, toujours, qui la guide, mais aussi la musique, élément indissociable de son approche du cinéma. Très marquée par une enfance passée en Afrique, elle pose un regard unique sur ce continent (Chocolat, son premier film, White Material...) tout en se constituant une équipe, fidèle, qui l’accompagne sur chaque tournage.

Si le travail de Claire Denis avait jusqu’ici été marqué d’un véritable souci du réel, c’est du côté de la science-fiction que la réalisatrice est allée puiser l’inspiration de son nouveau film. High Life – porté par l’acteur anglais Robert Pattinson et Juliette Binoche – suit des criminels condamnés par la justice qui acceptent de participer à une mission spatiale gouvernementale afin de trouver des sources d’énergie alternatives.

Le film sera présenté en avant-première française lors de la 10e édition du festival Lumière. Claire Denis donnera une master class et présentera plusieurs des films de sa filmographie.



claire-denis-3
Juliette Binoche dans Un beau soleil intérieur (2017)

 

 


Les films de Claire Denis au festival Lumière


Chocolat
(1988, 1h45)

Trouble Every Day (2001, 1h41)
Un beau soleil intérieur (2017, 1h34)
Avant-première de High Life (2018, 1h54)

 

Master class Rencontre avec Claire Denis
Comédie Odéon jeudi 18 octobre à 11h30

 

 

 

Projections en collaboration avec Ad Vitam, Forum des Images, Orange Studio et Wild Bunch.
claire-denis-4

 

 

 

 

 

Catégories : Lecture Zen