Billetterie

Memories of Murder

Salinui chueok

de Bong Joon-ho , Corée du Sud , 2003

1986, à Hwaseong, petite ville près de Séoul. Le corps d’une jeune femme, violée puis assassinée, est découvert. Deux mois plus tard, de nouveaux crimes similaires ont lieu. Une unité spéciale de la police est alors mise en place, sous les ordres d’un policier local (Song Kang-ho) et d’un détective spécialement dépêché de Séoul (Kim Sang-kyung).

 

MEMORIES-OF-MURDER-Tou

 

Au milieu des années 1980, la Corée devait faire face au premier tueur en série de son histoire moderne : une vague de crimes, jamais résolus, allait traumatiser le pays. C’est à cet assassin, peut-être encore vivant, que Bong Joon-ho pensera régulièrement lors du tournage, se demandant ce qu’il penserait du film, et s’il allait en rire...

Dans une campagne fantomatique, noyée sous des trombes d’eau, des flics balourds et brutaux, aidés par un profiler venu de Séoul, s’empêtrent dans une enquête sans issue. La police, désemparée, est incapable de retrouver le meurtrier. Les moyens de l’État sont utilisés ailleurs, par exemple dans la répression du mouvement étudiant. Ce n'est pas le classique portrait d'un tueur que dresse ce thriller, mais celui d’une ville de province complètement dépassée.

Bong Joon-ho s’est emparé de faits réels et récents (le dixième et dernier meurtre date de 1991) pour explorer le Mal. Il joue des ruptures de ton, de son goût du contraste, alternant humour cynique, dérision, trivialité, et le noir, particulièrement cru. Il confiera que c’est un souci de réalisme qui l’a conduit à dépeindre ainsi l’absurdité de cette enquête. Loin des films de serial killers archétypaux du cinéma hollywoodien, Memories of Murder révolutionne le genre, inscrivant pleinement ce néo-noir dans la Nouvelle Vague coréenne qui s’impose alors.

« Livrant au passage une étonnante peinture de la province coréenne et de l'état politique d’un pays refusant de plus en plus son régime militaire, Memories of Murder draine un lot de malades qui, saisis ici comme de la viande sur un gril, apparaissent dans toute la violence fumante de chairs marquées à vif. L'épaisseur du film, qui atteint la folle densité littéraire de certains polars, ne vire jamais à la lourdeur bouffonne et indigeste, trop attachée qu’elle est à contenir le mystère insondable et glaçant, presque fantastique, de nuits noires, ruisselantes et inévitablement assassines. » (Amélie Dubois, Les Inrockuptibles, 23 juin 2004)

Memories of Murder (Salinui chueok)
Corée du Sud, 2003, 2h11, couleurs, format 1.85

Réalisation :Bong Joon-ho
Scénario 
: Bong Joon-ho, Shim Sung-bo, d’après la pièce de Kim Kwang-rim
Photo : Kim Hyung-ku
Musique : Tarô Iwashiro
Montage : Kim Sun-min
Décors : Ryu Seong-hie
Costumes : Kim Yu-sun
Production : Cha Seoung-Jae, Kim Moo-Ryoung, No Jong-yun, CJ Entertainment, Muhan Investment, Sidus
Interprètes
 : Song Kang-ho (le détective Park Doo-man), Kim Sang-kyung (le détective Seo Tae-yoon), Byun Hee-bong (le sergent Koo Hee-bong), Song Jae-ho (le sergent Shin Dong-chul), Kim Roe-ha (le détective Cho Yong-Koo), Koh Seo-hee (l'officier Kwon Kwi-ok), Jeon Mi-seon (Kwok Seol-yung), Park No-sik (Baek Kwang-ho), Ryu Tae-ho (Chio Byung-soon), Park Hae-il (Park Hyun-kyu)

Sortie en Corée du Sud : 2 mai 2003
Présentation au Festival de Cannes : 16 mai 2003
Sortie en France : 23 juin 2004

Restauration d’après le négatif original. Transfert et restauration CJ Filmlab de 2016 sous la supervision de Bong Joon-ho.
Distribution : La Rabbia

 

Séances
Icone Billet 17ACHAT lu 14 20h30 - Pathé Vaise
En présence de Philippe Le Guay

Icone Billet 17ACHAT  ma 15 20h - Corbas
En présence de Jacques Gerber

Icone Billet 17ACHAT  me 16 19h15 - Comœdia

DANS LE CADRE DE LA NUIT BONG JOON-HO
Icone Billet 17
ACHAT ve 18 21h (1er film de la nuit) - Institut Lumière

En présence de Bong Joon-ho

Icone Billet 17
ACHAT  sa 19 22h - Pathé Bellecour

En présence de Régis Wargnier

Icone Billet 17
ACHAT  di 20 18h - UGC Confluence

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox