Billetterie

MON FESTIVAL À MOI
Lumière pour les enfants

Cette année, le festival fait plus que jamais la part belle au jeune public. Au programme :

  • Disney : Le Roi lion à la Halle Tony Garnier, et un programme "Disney et la France" avec Les Aristochats, La Belle et la bête, Le Bossu de Notre-Dame et Ratatouille ;

  • Burlesque : la découverte du cinéma burlesque américain avec Harold Lloyd et Buster Keaton, génies comiques du cinéma muet, et des séances en ciné-concerts ;

  • Belle et Sébastien : avant-première du troisième volet, réalisé par Clovis Cornillac ;
  • Les Toiles des Mômes au festival Lumière : Le festival s’associe aux Toiles des mômes, organisé par le GRAC du 21 octobre au 5 novembre dans 37 salles de la région. Cinq séances de classiques Disney et de films burlesques, dimanche 22 octobre, en Métropole.

Lumière, ce sont également des milliers de scolaires, et un Prix des lycéens, remis en fin de festival.

 

Séance géante à la Halle Tony Garnier

 

roilion-320x240-hd

Le Roi lion de Roger Allers et Rob Minkoff (The Lion King, VF, 1994, 1h28)
Jeune prince intrépide, Simba fuit le royaume à la mort de son père Mufasa, rongé par la culpabilité... Décors merveilleux de l’Afrique, chansons cultes, aventure et émotion, un pur bonheur. 
Halle Tony Garnier di 15 à 15h

En partenariat avec :
Grain De Sel   Citizen Mini

 

Disney et la France

 

Disney

 

D’origine normande (son nom vient « d’Isigny » sur Mer), Walt Disney est souvent venu en France et a mis en scène notre patrimoine littéraire dans ses premiers cartoons tirés des fables de Jean de La Fontaine, ses grands classiques d’après les contes de Charles Perrault ou ses films en prises de vues réelles tirés des Voyages extraordinaires de Jules Verne. Aujourd’hui encore, la France continue d’inspirer les studios d’animation Disney et Disney.Pixar, en témoignent Les Aristochats, La Belle et la Bête ou Le Bossu de Notre-Dame, mais aussi Ratatouille.

Pour fêter cette belle histoire d’amour, Disney proposera le 23 mars prochain un coffret commémoratif composé de ces quatre grands films d’animation dont l’action se passe en France. Quatre chefs-d'œuvres à (re)découvrir sur grand écran en exclusivité au festival Lumière !

 

Les Aristochats de Wolfgang Reitherman (The AristoCats, VF, 1970, 1h18) 
Une chatte nommée Duchesse et ses petits sont abandonnés en rase campagne. Ils vont regagner Paris avec l’aide d’un chat de gouttière nommé Thomas O’Malley. Rebondissements et morceaux de jazz endiablés… Ça va swinguer !
Pathé Bellecour me 18 à 14h I UGC Confluence sa 21 à 10h30 I Dardilly di 22 à 16h

 

La Belle et la Bête de Gary Trousdale et Kirk Wise (Beauty and the Beast, VF, 1991, 1h24) 
Pour sauver son père, Belle accepte d’être retenue prisonnière à sa place dans le château d’une bête terrifiante. De la magie, des personnages inoubliables et une superbe histoire d’amour… Un grand classique de Disney !
UGC Confluence me 18 à 14h30 I Pathé Bellecour sa 21 à 14h15 I Sainte-Foy-lès-Lyon di 22 à 14h30

 

Le Bossu de Notre-Dame de Gary Trousdale et Kirk Wise (The Hunchback of Notre Dame, VF, 1996, 1h31) 
Le bossu Quasimodo vit reclus dans la cathédrale Notre-Dame. Il sort un jour de fête et rencontre la belle Esmeralda… Une superbe adaptation du roman de Victor Hugo.
Comœdia me 18 à 14h I UGC Astoria sa 21 à 10h30 I Décines di 22 à 14h30

 

Ratatouille de Brad Bird et Jan Pikava (VF, 2007, 1h51) 
Rémy rêve de devenir chef d’un grand restaurant étoilé à Paris. Mais voilà, Rémy est un rat… Personnages attachants, esthétique somptueuse, rires incessants… Un véritable délice.. 
Pathé Bellecour di 15 à 10h45 I UGC Astoria me 18 à 14h30 I Comœdia sa 21 à 14h30

 

Avec le soutien de l'Ambassade des États-Unis d'Amérique

 

Rétrospective Harold Lloyd

 

Vive Sport

 

Rétrospective Harold Lloyd

Longs métrages

Monte là-dessus ! de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor (Safety Last!, 1923, 1h10)   
Harold quitte sa petite ville pour tenir la promesse faite à sa fiancée : devenir quelqu’un. Simple vendeur de tissus, il tente de lui cacher la vérité lorsqu’elle lui rend visite... Harold Lloyd, suspendu aux aiguilles d’une horloge, dans ce classique du burlesque. 
Auditorium de Lyon di 22 à 11h

Faut pas s'en faire de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor (Why Worry?, 1923, 1h)  
Harry von Pelham, riche et hypocondriaque, débarque à Paradisio dans l’espoir de se refaire une santé. Mais voilà, Paradisio est en plein coup d’État… Un Harold Lloyd lunaire, flegmatique et inventif.
Comœdia lu 16 à 14h30 I Cinéma Opéra je 19 à 14h30

Ca t'la coupe ! de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor (Girl Shy, 1924, 1h22)  
Harold, grand timide devant l’éternel, a écrit un manuel sur la séduction qu’il compte bien faire éditer. En chemin, il va rencontrer l’amour de sa vie. Et, entre la théorie et la pratique, il y a un monde... Hilarant !
Institut Lumière di 15 à 14h15 en ciné-concert I Cinéma Opéra ma 17 à 14h30 

Vive le sport ! de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor (The Freshman, 1925, 1h16)  
Harold est la risée de son collège. Une victoire inattendue au foot va booster sa popularité… Cascades et situations périlleuses se succèdent à un rythme vertigineux, dans un anticonformisme réjouissant.
Comœdia je 19 à 11h I Pathé Bellecour sa 21 à 11h15 en ciné-concert

The Kid Brother de Lewis Milestone et Ted Wilde (1926, 1h24)  
Harold, cadet chétif et malhabile d’une fratrie de gros bras, va tenter d’innocenter son père, le shérif Hickory, accusé de détournement de fonds… Touchant, désopilant, gags incessants à la précision millimétrique, une des plus grandes réussites de Lloyd.
Auditorium de Lyon me 18 à 20h en ciné-concert

En vitesse de Ted Wilde (Speedy, 1927, 1h26)   
Speedy entreprend de sauver le dernier tramway à cheval de New York, conduit par Pop Dillon, le grand-père de sa fiancée... Une course contre la montre, accélérée par la modernisation, et une bataille finale épique.
Pathé Bellecour ve 20 à 14h en ciné-concert I Villeurbanne di 22 à 10h30

 

Programme de courts métrages 1 (48min)

Harold chez les pirates de Hal Roach (Captain Kidd’s Kids, 1919)  
Harold est fait prisonnier sur un bateau de femmes pirates dont la capitaine n’est autre que sa belle-mère…

Suivi de 
Un, deux, trois… partez ! d’Alf Goulding (The Marathon, 1919) 
Les parents de Bebe veulent marier leur fille. Ils organisent une course aux prétendants où tous les notables se rendent, au grand dam d’Harold, d’un milieu modeste… 

Suivi de
Mon ami le voisin de Harold Lloyd et Frank Terry (Just Neighbors, 1919)  
Harold et son voisin éleveur de poules s’entendent bien jusqu’au jour où son chien met la pagaille dans le poulailler…

Suivi de 
Harold à la rescousse d’Alf Goulding (By the Sad Sea Waves, 1917)   
Les filles n’ont d’yeux que pour le maître-nageur. Pour rivaliser avec ce bellâtre prétentieux, Harold enfile l’uniforme…
Villa Lumière sa 14 à 17h I Meyzieu me 18 à 19h en ciné-concert I Cinéma Opéra sa 21 à 16h30

 

Programme de courts métrages 2 (1h17)

Oh, la belle voiture ! de Hal Roach (Get Out and Get Under, 1920)  
Harold, terriblement en retard, se retrouve au volant de sa nouvelle voiture. Il vaut mieux ne pas se trouver sur son chemin...

Suivi de 
Viré à l’Ouest de Hal Roach (An Eastern Westerner, 1920)   
Harold, un fils à papa irresponsable, est envoyé dans un trou perdu du grand Ouest où il est mal vu de tirer deux fois sur la même personne le même jour…

Suivi de 
Voyage au paradis de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor (Never Weaken, 1921)   
Parce qu’il croit que Mildred ne l’aime plus, Harold décide de mettre fin à ses jours... Le dernier court-métrage dans lequel joue Harold Lloyd.
Lumière Bellecour lu 16 à 16h45 I Villa Lumière ma 17 à 16h15

 

 

Buster Keaton, Part 2


Keaton Buster Navigator The 05

 

Longs métrages

La Croisière du Navigator de Donald Crisp et Buster Keaton (The Navigator, 1924, 59min)  
Amoureux éconduit par Betsy, Rollo part se consoler en croisière sur un gigantesque paquebot. À bord, il retrouve par hasard Betsy… Un film oscillant entre burlesque et douce fantaisie, le plus gros succès de Keaton.
Pathé Bellecour ve 20 à 19h30 en ciné-concert I Ecully di 22 à 15h en ciné-concert

Battling Butler de Buster Keaton (1926, 1h17)  
Alfred tombe amoureux d’une jolie fille. Souhaitant lui plaire, il décide de se faire passer pour un champion de boxe... Grand succès à sa sortie reprenant le thème du «boxeur malgré lui», un des ressorts indémodables du burlesque.
Institut Lumière me 18 à 9h30 en ciné-concert I Pathé Bellecour di 22 à 14h30 en ciné-concert

 

Programme de courts métrages (58min)

Malec l'insaisissable de Buster Keaton et Malcolm St. Clair (The Goat, 1921)
Un homme frappé de malchance est pris pour un criminel. Il doit échapper à la police par tous les moyens, quitte à passer dans l’illégalité... L’un des meilleurs films de poursuite de Keaton.

Suivi de 
La Voisine de Malec d’Edward F. Cline et Buster Keaton (Neighbors, 1920)  
Un jeune couple s’échange des mots doux à travers une palissade. La romance tourne court quand leurs parents respectifs s’en mêlent… Un feu d’artifice de poursuites, cascades et chutes dans cette relecture de Roméo et Juliette.

Suivi de 
Frigo l'esquimau d’Edward F. Cline et Buster Keaton (The Frozen North, 1922)  
Un homme cynique, envieux et cruel, tente de semer la terreur dans le grand Nord… Keaton met de côté son rôle de victime pour jouer un bourreau à la fois méchant et maladroit. Le résultat est toujours aussi drôle.
Corbas ve 20 à 20h30 en ciné-concert I Pathé Bellecour sa 21 à 19h en ciné-concert

 

Avant-première

 

Belle Sebastien 3

 

Belle et Sébastien 3 de Clovis Cornillac(2017)  
Plus d'informations prochainement.

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox