Billetterie

Mai Zetterling

Histoire permanente des réalisatrices
au festival Lumière

 


C
’est l’une des sections phares du festival Lumière, initiée dès sa deuxième édition. Le cycle Histoire permanente des réalisatrices a permis de redécouvrir les œuvres, entre autres, de la russe Larissa Chepitko, des Américaines Dorothy Arzner ou Joan Micklin Silver, de l’Italienne Lina Wertmüller ou de l’Anglaise Muriel Box, qui ont pu ensuite circuler dans les festivals et les cinémathèques du monde entier. Après l’énorme choc qu’a été la découverte des films de la Japonaise Kinuyo Tanaka (en collaboration avec Carlotta), cette année sera l’occasion de se pencher sur l’œuvre de la Suédoise Mai Zetterling, actrice devenue cinéaste à l’avant-garde du féminisme et des combats sociaux.

 

Rétrospective en copies restaurées et matériel inédit, en collaboration avec le Swedish Film Institute

  

Avec le soutien de la maison CHANEL

 


Jeux de nuit (Nattlek, 1966)

 

 

Mai Zetterling

 

1925
Naissance dans une famille pauvre d’une petite ville suédoise, qui s’établit rapidement à Stockholm.

1944
Premier grand rôle dans Tourments, réalisé par Alf Sjöberg et écrit par Ingmar Bergman,
qui reçoit le Grand Prix du Festival de Cannes.

1957
Elle tourne pour Muriel Box dans The Truth about Women.

1964
Premier long métrage de sa carrière de réalisatrice : Les Amoureux,
présenté en Sélection officielle au Festival de Cannes.

1966
Jeux de nuit, son second film est présenté à la Mostra de Venise.

1973
Elle est choisie par le CIO (Comité International Olympique) pour tourner l’un des segments de Visions of Eight
sur les Jeux Olympiques de Munich, aux côtés de Milos Forman, Kon Ichikawa, Arthur Penn ou Claude Lelouch.

Dans les années 1970 et 1980, elle travaille pour la télévision suédoise et sur des séries internationales,
en France et au Royaume-Uni.

1986
Elle revient au long-métrage de cinéma avec Amorosa.

1990
Elle tourne comme actrice pour Ken Loach (Secret défense) et Nicolas Roeg (Les Sorcières).

1994
Elle s’éteint le 17 mai 1994 à Londres.

 



Harriet Andersson, Bibi Andersson et Gunnel Lindblom dans Les Filles (Flickorna, 1968, réalisation : Mai Zetterling)

 

Rendez-vous bientôt pour le détail de la programmation Mai Zetterling

 

 

Ce site nécessite l'utilisation d'un navigateur internet plus récent. Merci de mettre à jour votre navigateur Internet Explorer vers une version plus récente ou de télécharger Mozilla Firefox. :
http://www.mozilla.org/fr/firefox